La période d’assai est la période pendant laquelle chacune des parties rompre volontairement le contrat de travail, sans préavis ni indemnité.

Toutefois, après au moins une semaine de travail, la rupture de la période d’essai non motivée par la faute grave du salarié, ne peut avoir lieu qu’en donnant l’un des délais de préavis suivants :

– deux jours avant la rupture s’il est payé à la journée, à la semaine ou à la quinzaine ;

– huit jours avant la rupture s’il est payé au mois.

Si, après l’expiration de la période d’essai, le salarié vient à être licencié sans qu’il ait commis de faute grave, celui-ci doit bénéficier d’un délai de préavis qui ne peut être inférieur à huit jours.

Étiquettes , , , , ,
Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non