A moins que le salaire ne soit basé sur l’ancienneté, en vertu d’une clause du contrat de travail, du règlement intérieur ou d’une convention collective de travail, tout salarié doit bénéficier d’une prime d’ancienneté dont le montant est fixé à :

– 5 % du salaire versé, après deux ans de service ;

– 10 % du salaire versé, après cinq ans de service ;

– 15 % du salaire versé, après douze ans de service ;

– 20% du salaire versé, après vingt ans de service ;

– 25% du salaire versé, après vingt-cinq ans de service.

Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non