Lorsque l’absence pour maladie ou accident, autre qu’une maladie
professionnelle ou accident du travail, est supérieure à cent quatre-vingts jours consécutifs au cours d’une période de trois cent soixante-cinq jours, ou lorsque le salarié est devenu inapte à continuer l’exercice de son travail, l’employeur peut le considérer comme démissionnaire de son emploi.

Cet article vous a-t-il été utile ? Oui 1 Non