Il doit être tenu compte, dans le calcul de la retenue, non seulement du salaire de base, mais de tous accessoires, à l’exception toutefois :

  1. des indemnités et rentes déclarées insaisissables par la loi ;
  2. des sommes allouées au titre de remboursement de frais ou de dépenses subis par le salarié en raison de son travail ;
  3. des primes à la naissance ;
  4. de l’indemnité de logement ;
  5. des allocations familiales ;
  6. de certaines indemnités prévues par le contrat de travail, la convention collective de travail, le règlement intérieur ou par l’usage telles que les primes pour certaines occasions comme les fêtes religieuses.
Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non