L’agent chargé de l’inspection du travail saisit immédiatement de l’affaire le président du tribunal de première instance en sa qualité de juge des référés, par une requête à laquelle il joint le procès-verbal visé à l’article 542 ci-dessus.

Le président du tribunal de première instance ordonne de prendre toutes les mesures qu’il estime nécessaires pour empêcher le danger imminent. Il peut, à cet effet, accorder un délai à l’employeur pour ce faire, comme il peut ordonner la fermeture de l’établissement, le cas échéant, en fixant la durée nécessaire pour cette fermeture.

Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non