Outre le contrat de travail visé à l’article précédent, le salarié marocain doit, pour quitter le territoire national, être pourvu :

  • d’un certificat médical datant de moins d’un mois ;
  • de tous documents dont la production est exigée par la réglementation du pays d’accueil.
Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non 1