Il est procédé immédiatement à la tentative de conciliation, soit à l’initiative de la partie la plus diligente qui présente une requête où elle fixe les points du différend, soit à l’initiative du délégué chargé du travail auprès de la préfecture ou province ou à celle de l’agent chargé de l’inspection du travail au sein de l’entreprise.

Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non