Le conflit est soumis à la commission nationale d’enquête et de conciliation dans les deux cas suivants :

  • lorsque le conflit collectif du travail s’étend à plusieurs préfectures ou provinces ou à l’ensemble du territoire national ;
  • si les parties au conflit ne parviennent à aucun accord devant la commission provinciale d’enquête et de conciliation.
Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non