Aucune compensation ne s’opère au profit des employeurs entre le montant des salaires dus par eux à leurs salariés et les sommes qui seraient dues à ces salariés pour fournitures diverses, quelle qu’en soit la nature, à l’exception, toutefois :

  1. des outils ou matériels nécessaires au travail ;
  2. des matières et instruments que le salarié a reçus et dont il a la charge ;
  3. des sommes avancées pour l’acquisition de ces mêmes outils, matériels, matières et instruments.
Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non