L’arbitre ne statue que sur les questions et propositions inscrites au procès- verbal constatant la non-conciliation, émanant de la commission provinciale d’enquête et de conciliation ou de la ; commission nationale d’enquête et de conciliation ainsi que sur’ les autres faits survenus après la rédaction du procès-verbal de non-conciliation et résultant du différend.

Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non